.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Sakshi vit en Inde, elle a 19 ans. Dans son pays, 50 % des filles quittent l’école. Sakshi, elle, a pu suivre une formation professionnelle et travailler grâce au programme Saksham de l’ONG Plan International. Le 11 octobre dernier, elle était à Paris pour la Journée Internationale des filles. Elle a rencontré et pris symboliquement la place de dirigeante au sein de la Fondation Chanel et de la fondation Schneider Electric, qui soutiennent notre ONG, pour montrer que les filles ont aussi leur place dans notre société et qu’elles peuvent accéder à des postes à responsabilités même si elles sont nées filles. Ce fut aussi une opportunité pour Sakshi d’échanger sur l’importance de l’éducation et de l’égalité entre les filles et les garçons en Inde en tant que vecteur incontournable d’émancipation des filles.

Sakshi, 19 ans, milite pour l’éducation des filles

« Vous devez croire en vous et vous battre pour votre liberté. »

« Vous devez croire en vous et vous battre pour votre liberté car si vous ne le faites pas, personne d’autre ne le fera. N’oublions pas qu’il faut aussi inclure les garçons dans la lutte pour les droits des filles et leur accès à l’éducation. »

Sakshi a suivi une formation professionnelle dans le cadre du programme Saksham de notre ONG. Elle a appris les compétences nécessaires pour entrer dans la vie active mais aussi à parler en public et à défendre ses droits. Elle est maintenant assistante en Ressources Humaines dans une entreprise de New Delhi. 

« J’ai adoré étudier les mathématiques et l’informatique. Ce n’est qu’une étape car je souhaite devenir directrice de ma propre entreprise. Dans mon quartier, je suis considérée comme un modèle par les autres filles », confie-t-elle.

C’est avec beaucoup d’appréhension et d’enthousiasme qu’elle a relevé un incroyable défi lors des « prises de pouvoir » chez deux de nos partenaires, la Fondation Chanel et Schneider Electric. Elle a pu partager ses rêves et ses projets de vie avec des dirigeant·e·s et parler de la situation des filles en Inde. 

Prise de poste à la Fondation Chanel

Sakshi s’est rendue à la Fondation Chanel et a participé à une réunion d’équipe organisée par Miren Bengoa, déléguée générale. La jeune indienne était très intéressée par le parcours international de Miren Bengoa et ses choix de vie professionnelle et personnelle.

Sakshi, qui rêve d’être PDG d’une grande entreprise, a ensuite « pris le poste » de Miren Bengoa en partageant avec sa nouvelle équipe des décisions sur la communication de la Fondation Chanel en Inde. Elle a finalisé son intervention en validant un nouveau partenariat. 

Prise de poste à la fondation Schneider Electric

Sakshi est allée à la fondation Schneider Electric et a suivi l’agenda très dense de Gilles Vermot-Desroches, directeur du développement durable du groupe mondial.

Elle a assisté à plusieurs temps forts : rencontre avec François de Rugy, échanges avec de jeunes collaboratrices de Schneider Electric, « prise de poste » de Gilles Vermot-Desroches lors d’une conférence téléphonique avec les 14 filiales du groupe en Asie. 

Enfin, Sakshi a rencontré Christel Heydemann, Directrice France de Schneider Electric. Ce fut une opportunité pour Sakshi d’échanger sur l’importance de l’éducation et de l’égalité entre les filles et les garçons en Inde en tant que vecteur incontournable d’émancipation des filles. 

Suivez-nous

Sur instagram