Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Aux Philippines, Jessica, Mau et Christine sont des leaders. Elles travaillent avec Plan International pour promouvoir le changement au sein de leurs communautés. Echanger, coopérer et agir leur fait prendre conscience qu’elles ne sont pas seules et que les choses progressent. 

Jessica, Mau et Christine reviennent ici sur certaines de leurs expériences et réfléchissent à l’importance de fournir aux filles des espaces sûrs où elles peuvent apprendre, s’impliquer et être informées de leurs droits.

Jeune femme fixant la caméra avec les bras croisés

Jessica 

« En 2012, alors que j’étais déjà parrainée par Plan International, j’ai participé à des ateliers organisés par l’ONG. C’est là que j’ai appris à me connaître et que j’ai pris confiance en moi, alors que j’étais plutôt timide. En en sachant plus sur moi-même, je suis plus efficace pour promouvoir le changement. J’ai pris conscience que j’avais la capacité de réaliser des choses qu’avant, je ne pensais pas pouvoir faire.

En 2016, on m’a proposé le poste de responsable locale de l’événement #GirlsTakeover. C’est là que j’ai découvert tout ce que les femmes vivent et endurent dans notre société. Cela m’a ouvert les yeux. 

Je n’oublierai jamais mon voyage en Thaïlande. J’y ai rencontré de nouvelles personnes et j’ai développé des compétences que je n’aurais jamais cru pouvoir acquérir. J’ai eu envie de continuer à travailler auprès des gens et ai décidé de suivre un cours de travailleuse sociale à l’université. 

Au cours de ces années, j’ai appris comme il est important d’aimer les autres femmes et de faire entendre notre voix. Nous devons parler avec notre cœur pour convaincre. »

Mau 

« Au travers du programme Girls Out Loud de Plan International, je peux créer du lien, interagir avec les filles et écouter leurs points de vue. Il est très important pour moi d’aider les plus démuni·es. Je ne pensais pas les violences de genre étaient aussi prégnantes, particulièrement pendant la pandémie.

 
 J’ai utilisé ce que j’ai appris aux Nations unies, où nous avons fait entendre la voix des filles et des jeunes femmes.  Nos voix à nous, les filles des communautés de base, ont été écoutées ! Ça m’a permis de faire passer certains de nos messages.

Aujourd’hui, je pense que nous les filles, nous avons le pouvoir de changer le monde. Nous en avons la capacité. Et je me réjouis à l’idée de toucher, cette année, encore plus de filles et de jeunes femmes, malgré la fracture numérique et la pandémie de COVID-19. »

Christine 

« Je me suis engagée pour la première fois auprès de Plan International lors de l’atelier de leadership de 2019. Je faisais du bénévolat à ce moment-là. Je pensais alors que l’atelier ne serait qu’un événement ponctuel. Bien au contraire, il s’est développé et nous sommes toujours là.

Par rapport à 2019, j’ai beaucoup gagné en confiance. Je pense que cela est essentiel et qu’en général, les filles ne sont pas assez sûres d’elles-mêmes. Plan International m’a aidée à réaliser que je ne suis pas seule et que ce que je fais compte. Je bénéficie de soutien et de conseils.

Je me souviens avoir entendu cette phrase : « Si je peux le voir, je peux être elle ». Et en effet, avoir comme modèles des femmes et des filles m’a aidée. Il faudrait que davantage de personnes prennent également modèles sur des femmes !  

La pandémie nous a appris à connaître nos droits numériques. Et, malgré les difficultés liées à cette crise, nous continuons à aller de l’avant « .

Rapport 2021 sur les filles d’Asie-Pacifique : Voix, choix et pouvoir

Le rapport 2021 sur les filles d’Asie-Pacifique de Plan International révèle comment des filles militantes comme Jessica, Mau et Christine renforce les actions pour l’égalité des sexes dans la région. Le rapport, qui étudie le leadership des filles et des jeunes femmes en Asie-Pacifique, constate que les filles et les jeunes femmes travaillent sans relâche pour promouvoir des changements en matière de genre et d’inclusion sociale. Pourtant, dans certains pays, l’environnement est moins favorable.

Dans toute la région d’Asie-Pacifique, les normes sociales et culturelles continuent de contribuer à l’inégalité des sexes et au manque d’opportunités pour les filles. Plan International est convaincu de l’importance du leadership des filles dans la lutte pour l’égalité des sexes. Pour ce faire, il faut créer des espaces sûrs, inclusifs et ouverts, où les filles peuvent défendre le changement, veiller à l’égalité des droits pour tous et toutes, et développer leur pouvoir collectif et individuel. 

Suivez-nous

Sur instagram