Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

En République centrafricaine, la pauvreté est généralisée et l’insécurité permanente. 60 % du pays est sous le contrôle de groupes armés, plus de 10 000 enfants ont été enrolé·e·s de force comme enfants-soldats. Plan International réinsère les enfants sauvé·e·s des groupes armés, en les rapprochant de leurs familles et en leur fournissant soutien et formation.

« J’ai trouvé le courage de partir quand j’ai compris que l’école était le meilleur moyen de réussir et que Plan International pouvait m’aider », explique Viviane, 14 ans, ex-enfant soldat.

J’ai retrouvé une vie normale

réinsertion enfant soldat centrafrique

Plan International a mis en œuvre un projet de protection des enfants isolé·e·s dans la région de Nana-Gribizi au centre de la République centrafricaine. Avec nos partenaires*, nous identifions et réinsérerons les enfants qui ont récemment quitté les groupes armés.

Les enfants reçoivent une aide pour retrouver leur place dans la société et sont encouragé·e·s à retourner à l’école ou à suivre une formation professionnelle pour apprendre un métier. 

« Pour ceux qui suivent des cours de rattrapage, nous avons prévu 3 mois de cours théoriques, 2 mois d’apprentissage de la lecture et de l’écriture pour améliorer leur compréhension puis 1 mois de travaux pratiques », explique Rufin Ndaos, coordinateur du projet.

Nous proposons également aux jeunes de suivre une formation professionnelle en couture, en restauration ou en entrepreneuriat. 
« J’ai choisi la couture. Comme ça, je pourrai trouver du travail à la fin de ma formation et vivre par mes propres moyens », déclare Soraya, 17 ans.

Jusqu’à présent, 275 enfants ont été inscrit·e·s dans des classes de rattrapage scolaire et 109 autres à une formation professionnelle.

La nourriture que je reçois me donne des forces pour aller à l’école

Les enfants reçoivent des kits de réinsertion sociale composés de produits alimentaires et non alimentaires. 

réinsertion enfant soldat centrafrique

« Lorsque que j’ai quitté le groupe armé, je n’avais plus rien. Mais Plan International m’a fourni des vêtements et un matelas pour dormir. Et aussi de la nourriture qui me donne des forces pour aller à l’école », explique Salissou.

« Ces enfants ont traversé des périodes très difficiles. Il faut qu’ils et elles soient de nouveau accepté·e·s par la communauté. En leur donnant une seconde chance grâce à la formation professionnelle et l’éducation, nous les aidons à se réinsérer », explique Rufin Ndaos. 

Éviter de nouveaux enrôlement d’enfants

Nous agissons pour empêcher de nouveaux recrutements d’enfants par des groupes armés.

Nous sensibilisons les communautés et renforçons leurs compétences pour lutter contre ces enrôlements.  Des réseaux communautaires de protection de l’enfance sont maintenant capables d’identifier et de protéger les enfants vulnérables.

Nous travaillons avec les enfants, leurs familles, les leaders communautaires et les autorités locales ainsi qu’avec d’autres ONG et réseaux de protection de l’enfance afin que les Centrafricain·e·s puissent recevoir une aide appropriée dans un environnement sûr.

*projet réalisé en partenariat avec Caritas Education et financé par l’USAID (United States Agency for International Development

Les filles demeurent les premières victimes de déscolarisation en temps de crise. En effet, elles ont 2,5 fois plus de risques d’arrêter l’école que les garçons.

Suivez-nous

Sur instagram