Le sport m’a rendue plus forte et je me sens aujourd’hui l’égale des garçons

En Inde, Plan International encourage les filles à pratiquer un sport pour leur permettre de prendre confiance en elles et de s’affirmer dans un des pays les plus dangereux du monde pour les femmes. Comme Puja, de nombreuses jeunes filles ont pu trouver une nouvelle motivation dans le sport et renverser les stéréotypes.

DU SPORT POUR LES FILLES, AU-DELÀ DES CLICHÉS

Puja* a 18 ans, elle vit avec sa mère et ses 5 frères et sœurs dans un bidonville de Delhi, dans le nord de l’Inde. Pétillante et sûre d’elle, Puja est une sportive avec un unique rêve : devenir une grande star du Touch rugby. Ce sport est dérivé du rugby traditionnel, avec pour principale différence que les joueurs doivent toucher leurs adversaires au lieu de les plaquer. 

Dans ce quartier marqué par la pauvreté et la criminalité, le harcèlement est un problème de tous les jours pour les filles. Et elles sont rarement incluses dans les activités sportives. Pour beaucoup, qu’une jeune fille comme Puja pratique un tel sport semble insolite.

Si le Touch rugby est devenu populaire dans le quartier de Puja, c’est qu’il a été promu par Plan International dans le cadre d’un projet pour rendre les villes plus sûres. Filles et garçons jouent ensemble dans des équipes mixtes. En dehors du terrain, elles et ils travaillent et réfléchissent sur les problèmes qui touchent les filles au sein de leur communauté.

Jyoti Kandari, le coordinateur local de Plan International explique : « Renforcer la confiance en elles des filles et leur permettre de faire face aux situations d’insécurité qu’elles rencontrent au quotidien, c’est le cœur de notre approche. Le Touch rugby en fait partie intégrante. 
Au début, les parents, en particulier ceux des filles, ont fortement résisté à l’idée que leurs filles fassent du sport surtout avec des garçons. Malgré cela, notre groupe de jeunes, et les filles elles-mêmes, ont réussi à convaincre les parents. Nous avons maintenant une grande équipe de Touch rugby qui comprend 40% de filles. »

AYEZ CONFIANCE ET CROYEZ EN VOUS

La mère de Puja, Meena, témoigne : « Nos voisins et nos proches étaient très critiques quand Puja a commencé à faire du sport avec des garçons. Ils me font encore régulièrement des remarques, ils me disent que ma fille court en short devant des garçons et que je devrais faire plus attention. On me rappelle toujours que j’aurais du mal à lui trouver un mari car elle est trop sûre d’elle et affirmée.
Ça n’a pas été facile pour moi mais j’ai décidé de soutenir ma fille et de l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs. » 

Et Puja a tout fait pour rendre sa mère fière d’elle. Elle a gagné plusieurs compétitions et a rejoint l’équipe nationale de Touch rugby pour représenter son pays dans les tournois internationaux.

« Maintenant je parle et je me comporte avec les garçons comme leur égale. » 

« Je veux faire une carrière dans le sport », raconte Puja avec détermination. « La dernière chose que je souhaiterais aujourd’hui dans ma vie, ce serait de me marier. 
J’ai été une fille très timide mais maintenant je suis une toute nouvelle personne. Les autres filles de l’équipe ont changé, comme moi. Au début, ça nous semblait curieux de parler aux garçons et encore plus de jouer avec eux. Petit à petit, on s’est habitué et on s’est rendu compte qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur. Rien que pouvoir porter des vêtements de sport, des shorts ou des T-shirts, c’était déjà une chance. Ça nous a vraiment donné confiance en nous. »

« Le sport m’a rendue plus forte. Je n’ai plus peur maintenant. Je parle et je me comporte avec les garçons comme leur égale. Je peux voyager seule et affronter toutes les situations.
‘Ayez confiance et croyez en vous’c’est le seul message que je voudrais donner aux filles qui doutent de leur potentiel. Je sais que ce changement n’est pas facile à atteindre mais il n’a rien d’impossible. »

* Le nom a été modifié par souci d’anonymat

Suivez-nous

Sur instagram