En Ouganda, comme dans de nombreux autres pays d’Afrique, les règles, c’est un sujet tabou. Beaucoup de filles manquent l’école car elles n’ont pas les moyens de s’acheter des protections hygiéniques. Les garçons se moquent d’elles.

Pour lutter contre ce problème, l’ONG Plan International mène des actions de sensibilisation auprès des filles mais aussi auprès des garçons.

 

Dans la communauté de Tororo, comme dans le reste de l’Ouganda, Plan International sensibilise les filles et les garçons à propos des règles.

Les jeunes ont entre 11 et 18 ans. Ils et elles apprennent à fabriquer des protections hygiéniques réutilisables qui seront distribuées aux filles. Le surplus est vendu pour payer des travaux de rénovation dans l’école.

Les jeunes sont informés sur ce que sont vraiment les règles et les fausses croyances sont brisées. 

Le projet est un succès : les garçons ont changé d’attitude et savent maintenant que les filles ont autant le droit d’aller à l’école qu’eux. 191 établissements ont été sensibilisés. 

Actualités

Les filles fixent de nouvelles règles : finis les tabous menstruels !

PérouDroits des fillesHygiène menstruelle
Dulce nous raconte qu’elle, ses amies et sa famille ont cru pendant très longtemps aux mythes qui entourent les menstruations dans sa communauté. Par …

Les règles, un frein majeur à l’éducation des filles au Mali

MaliDroits des fillesHygiène menstruelle
Beaucoup de filles et de femmes vivent avec des revenus très modestes et ne peuvent pas se permettre d’acheter des protections hygiéniques. C’est pourquoi,…

Journée internationale de l’hygiène menstruelle : Plus de 500 millions de filles et femmes dans le monde sont en situation de précarité menstruelle

Crises humanitairesDroits des fillesHygiène menstruelle
Une étude inédite de Plan International révèle l’impact des crises humanitaires sur la santé menstruelle des filles et des femmes. Une personne sur 4 …

Créer des espaces sûrs pour l’éducation à l’hygiène menstruelle

ZambieDroits des fillesHygiène menstruelle
« J’avais 14 ans lorsque j’ai eu mes premières règles. Je revenais du marché et je ne savais pas ce que c’était. J’ai appelé mes amies pour qu’elles…

Journée internationale de l’hygiène menstruelle du 28 mai : les règles sont toujours un tabou pour plus de la moitié des adolescentes et des femmes

Droits des fillesHygiène menstruelle
Partout dans le monde, les stéréotypes de genre et le manque d’information et d’éducation sur les sujets de santé sexuelle et reproductive font persister…

Suivez-nous

Sur Instagram