Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Dans certaines communautés du Burkina Faso les règles sont encore source de stress pour les jeunes filles, qui ne disposent pas des produits nécessaires et d’une éducation suffisante au sujet de leur hygiène menstruelle.

Des jeunes filles mal informées sur la menstruation

Emma a été surprise par l’arrivée de ses premières règles. « J’ai dit à une amie que je saignais, mais je ne savais pas pourquoi. » Elle lui a dit que c’était normal à son âge et l’a renseignée sur la façon dont elle peut gérer ses règles en utilisant des morceaux de tissu ou des serviettes jetables. « J’ai paniqué la première fois que j’ai eu mes règles. Après ç, j’ai su quoi faire ».

lle

Emma, 17 ans, vit dans la région du centre-est du Burkina Faso. Elle a d’abord appris à calculer son cycle menstruel après avoir participé à un atelier de formation organisé par Plan International, qui fournit également aux filles des kits pour les aider à gérer leurs règles. 

Plan International apporte une aide matérielle et éducative aux jeunes filles

Plan International travaille avec les jeunes déplacés et les communautés d’accueil de la région pour favoriser la paix et l’inclusion. Pour cela, il est essentiel de veiller à ce que les filles aient accès à l’éducation et aux produits d’hygiène menstruelle, afin d’éviter qu’elles manquent les cours ou qu’elles abandonnent complètement l’école. 

Valérie, une camarade de classe d’Emma, affirme que les cours de santé sexuelle et reproductive organisés par Plan International dans son école l’ont aidée à gérer ses règles, et ont également permis de réduire les grossesses non désirées et la violence sexiste parmi ses camarades de classe.

« Il y a eu beaucoup d’avantages, car avant nous utilisions des chiffons. Plan International nous a montré comment utiliser des serviettes hygiéniques. On nous a donné à chacune du savon, deux pantalons et deux paquets de serviettes jetables. Nous savons maintenant comment les utiliser ; nous sommes libres et pouvons aller à l’école ». 

L’utilisation de serviettes réutilisables nous permet d’assister régulièrement aux cours

L’année prochaine, les filles apprendront à fabriquer des serviettes réutilisables. « L’utilisation de serviettes réutilisables nous permet d’assister régulièrement aux cours et, comme elles sont faites de produits naturels, elles peuvent prévenir les infections. Après utilisation, on peut les laver avec du savon non parfumé et les mettre à sécher au soleil », explique Emma.

Suivez-nous

Sur instagram