A l’occasion des 10 ans de la Journée internationale des droits des filles, l’ONG Plan International France a organisé un grand rassemblement ce mardi 11 octobre 2022, place de l’Hôtel de Ville de Paris pour faire entendre la voix des filles et défendre leurs droits fondamentaux.

UN MOMENT FORT DE MOBILISATION METTANT LE CONSENTEMENT SUR LE DEVANT DE LA SCENE

En centrant sa campagne sur la notion de consentement, Plan International France a mis cette problématique au centre des débats afin d’apprendre aux filles qu’elles ont le droit de décider par elles-mêmes et pour elles-mêmes !

Sur le Parvis de l’Hôtel de Ville, une voix s’élève et apostrophe la foule « Je n’ai pas dit oui ! ». Horoh, membre de l’ONG Plan International France énumère ensuite des situations d’injustices et de violences auxquelles les filles sont encore trop souvent confrontées aujourd’hui. Au même moment, des adolescentes du collège Hector Berlioz à Paris se placent sur les piédestaux devant la scène en levant des pancartes afin de dire « non » aux inégalités et aux violences qu’elles subissent.

Retour sur la 10ème journée internationale des droits des filles

« Parce que faire valoir les droits des femmes commence par respecter les droits des filles. Pour que toutes les filles d’aujourd’hui puissent devenir des femmes libres demain »

explique Julie Gayet, Ambassadrice de la Journée internationale des droits des filles, avant de remercier les nombreuses personnalités venues spécialement pour l’occasion.

De nombreuses personnalités Debout avec Plan International France pour exiger le respect des droits des filles

Pour l’anniversaire des 10 ans de Journée Internationale des filles, l’ONG Plan international France a pu compter sur la présence de nombreuses personnalités, toutes très attachées à la lutte pour les droits des filles et le respect de leur consentement.

Les militantes des associations « HandsAway » et « En Avant toute(s) » étaient aux côtés de l’ONG Plan International France sur le parvis de l’Hôtel de Ville. En se rendant à leurs stands, le public a pu être sensibilisé aux problématiques liées au harcèlement et à l’impact de ce dernier sur les jeunes filles.

Pour représenter la ville de Paris étaient présents Arnaud Ngatcha, Maire-adjoint chargé de l’Europe, des Relations Internationales et de la Francophonie, Hélène Bidard, Maire-adjointe chargée de l’égalité femmes/hommes, de la jeunesse et de l’éducation populaire ainsi que Dominique Versini, Maire-adjointe chargée des droits de l’enfant et de la protection de l’enfance.

Lynn Chinene, Responsable régionale du programme de lutte contre les mariages d’enfants de Plan International Zambie était également présente pour cette journée. Lors de son intervention, Lynn a pu présenter le programme de Plan International « Champions of Change » qui a pour objectif de mettre fin aux mariages des filles et de garantir leur droit à l’éducation.

Juan Arbelaez, chef cuisinier et ambassadeur de l’ONG Plan International France depuis 2020, était lui aussi mobilisé ce mardi 11 octobre place de l’Hôtel de Ville. Aux côtés de Dorcas, jeune militante venue spécialement du Togo pour l’occasion, ils ont lu ensemble les revendications de Plan International pour garantir le respect des droits des filles et le respect de leur consentement.

« Nous demandons qu’il y ait des programmes scolaires d’éducation à la sexualité et contre le sexisme »

déclare Anne Bideau, Directrice Générale de l’ONG Plan International France.

La signature du manifesto : une promesse d’engagement pour les droits des filles

Julie Gayet a appelé ensuite tous les collégien∙ne∙s à la rejoindre sur scène pour un dernier instant de partage et de solidarité avant d’inviter tout le monde à venir signer le manifesto géant afin d’inscrire l’engagement aux côtés des filles en cette journée du 11 octobre.

MANIFESTE POUR LES DROITS DES FILLES

Aujourd’hui, en France comme partout dans le monde, les filles font entendre leurs voix. Contre les violences, contre les inégalités, contre les discriminations, contre les injonctions qui leur sont faites, les filles se tiennent debout et depuis 1993, l’ONG Plan International France est à leurs côtés. Chaque fille a le droit de décider par elle-même et pour elle-même, de décider pour son corps, pour sa sexualité, pour sa vie, pour son avenir.

Toutes et tous ensemble, exigeons le respect de leurs droits fondamentaux. Soyons debout pour garantir leur libre accès à l’éducation, debout pour soutenir leur émancipation, debout pour accompagner leur engagement citoyen.

STOP au harcèlement de rue, STOP aux mariages d’enfants,

STOP au harcèlement en ligne, STOP à l’excision,

STOP à tout ce à quoi on ne peut consentir librement. 

OUI au droit d’aller à l’école,

OUI à une éducation complète à la sexualité et contre le sexisme,

OUI au respect du consentement des filles.

Ce mardi 11 octobre 2022, à l’occasion des 10 ans de la Journée internationale des droits des filles, exigeons le respect de leurs droits.

Les filles sont debout et nous sommes toutes et tous à leurs côtés !

Sur instagram