.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Arun veut devenir chercheur de planètes pas partir à la guerre, Bhumika veut devenir fée papillon, pas coudre des vêtements, Amira veut devenir souffleuse de rêves, pas travailler dans une usine… Les rêves d’enfants n’ont peut-être aucun sens, mais nous ferons tout pour qu’ils existent.
Ensemble, agissons pour lutter contre le travail des enfants !

Quelques chiffres

160 millions

C’est le nombre d’enfants astreints au travail dans le monde.

79 millions

C’est le nombre d’enfants qui accomplissent des travaux dangereux.

100 millions

C’est le nombre d’enfants retirés du travail entre 2000 et 2020.

UN CONSTAT ALARMANT

Malgré les progrès des 20 dernières années, on observe en 2021 une recrudescence du travail des enfants en grande partie due à la pandémie de COVID-19. Dans le monde, on estime à 160 millions le nombre d’enfants travailleurs, parmi lesquels 79 millions effectuent un travail dangereux.

Les causes de ce fléau sont pourtant bien connues, la principale étant l’extrême pauvreté des familles qui les poussent à laisser leurs enfants travailler et ce dès le plus jeune âge.

Le travail des enfants prive les filles et les garçons de leur enfance et les confronte aux risques suivants : épuisement, blessures, exposition à des substances nocives, détresse psychologique, maltraitances, violences de genre et exploitations. Les filles sont particulièrement exposées aux risques d’exploitation sexuelle et domestique.

Cette pratique constitue une violation très grave des droits de l’enfant qui perturbe la scolarité et qui limite l’accès à un emploi décent.

LES ACTIONS DE PLAN INTERNATIONAL

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants, le 12 juin, l’ONG Plan International France se mobilise et lance la campagne « Rêve d’enfant » pour rappeler que le travail n’est pas un jeu !

Sur le terrain, grâce aux programmes de parrainage, les équipes luttent quotidiennement contre le travail infantile en sensibilisant les familles mais également les employeurs pour les encourager à respecter les lois en vigueur et adopter les bonnes pratiques. Les enfants travailleurs déscolarisé·e·s sont réinséré·e·s dans le système éducatif et bénéficient d’un soutien psychologique.

Depuis 2013, Plan International France mène le projet « Child Labor » en Tanzanie pour éradiquer le travail des enfants, notamment dans les mines, et les réintégrer dans le système scolaire. Aujourd’hui, ce sont déjà plus de 20 000 enfants qui ont été rescolarisé·e·s et plus de 5 000 familles qui ont vu leur situation économique s’améliorer.

En parrainant un enfant vous rejoignez la communauté mondiale des marraines et parrains de Plan International qui permet déjà à plus 1,3 million d’enfants de construire leur avenir et de poursuivre leur rêve.

CE QUE NOUS DEMANDONS

  • D’éliminer les pires formes du travail des enfants tels que l’esclavage, l’enrôlement dans des groupes armés, la prostitution et la pornographie.
  • De mettre en œuvre des législations et des sanctions efficaces pour combattre cette pratique.
  • D’accompagner la reprise des études et l’accès à la formation professionnelle des enfants astreint·e·s au travail forcé.

Suivez-nous

Sur instagram