Le parrainage d’enfant avec l’ONG Plan International est une aventure qui permet de changer la vie d’un enfant ! Sur notre site, sur nos réseaux sociaux ou au téléphone, vous êtes beaucoup à vous poser des questions ou à avoir des doutes sur son fonctionnement et l’impact de vos dons pour les enfants. Tour d’horizon des principales idées reçues sur le parrainage pour vous aider à mieux comprendre nos actions !

Le parrainage coûte cher

Idées reçues sur le parrainage d'enfants

Parrainer un enfant avec Plan International France coûte 28 € par mois.Notre ONG en France ayant le statut de fondation reconnue d’utilité publique, vous avez droit à des réductions fiscales.
Après réduction fiscale, le parrainage ne vous coûte plus que 9,50 € par mois. 

Avec cette contribution, vous pouvez changer la vie d’un enfant vulnérable.

Les dons de parrainage sont utilisés pour une grande variété de projets : s’assurer que les enfants ont suffisamment de nourriture, d’eau potable, d’un accès à des toilettes, des produits d’hygiènes et des soins médicaux. 

Les dons vont également à l’éducation, pour que les enfants puissent aller à l’école, et aux services de protection de l’enfance pour qu’ils ne soient pas victimes de violences physiques, sexuelles et morales. Nous les sensibilisons aussi à leurs droits et à l’égalité entre les filles et les garçons.

Nous ne savons pas où va l’argent

La fondation Plan International France reverse 80 % de ses ressources à ses missions sociales pour les enfants.

Tous les ans, vous recevez un rapport dans lequel vous pouvez suivre l’évolution de votre filleul·e et découvrir les actions réalisées par notre ONG dans sa communauté. 

Notre objectif est d’avoir le plus fort impact possible auprès des communautés pour briser le cercle de pauvreté dont elles sont victimes.

De plus, nous sommes très vigilants sur l’utilisation de ces fonds et communiquons régulièrement sur notre bilan financier, accessible sur notre site Internet. 

Nous avons mis en place des systèmes de contrôle et de transparence répondant aux normes les plus élevées en matière de planification financière et de compte-rendu d’activité. Cela garantit l’efficacité de nos actions et nous donne une grande crédibilité aussi bien sur la scène internationale que dans les communautés avec lesquelles nous travaillons. 

En juin 2017, la Commission d’agrément du Comité de la Charte du don en confiance a décidé de renouveler son agrément à Plan International France, pour une durée de 3 ans, jusqu’en juin 2020.

Ce n’est pas normal que mon don n’aille pas directement à mon·ma filleul·e

Vos dons ne sont pas versés directement à votre filleul·e car Plan International considère que, pour offrir de réelles perspectives d’avenir à un enfant, c’est son environnement qu’il faut améliorer de manière structurelle. 

C’est pourquoi Plan International mutualise les dons des marraines et des parrains dans le monde, pour mettre en œuvre des projets de développement sur le long terme qui bénéficient à la fois aux enfants et à leur communauté, avec de véritables impacts sur leur quotidien. 

Par exemple, grâce à vos dons, les enfants parrainé·e·s peuvent aller à l’école, être soigné·e·s, être en sécurité et sensibilisé·e·s sur leurs droits.

De plus, nous ne voulons pas créer de jalousies au sein des enfants de la communauté de votre filleul·e.

Si j’arrête mon parrainage, mon·ma filleul·e ne sera plus aidé·e

Si pour une raison quelconque, vous devez cesser votre parrainage, votre filleul·e ne sera pas délaissé·e. Nous comprenons qu’il existe de nombreuses raisons qui vous obligent à mettre un terme à votre parrainage.

Dans tous les cas, l’enfant continuera de bénéficier des activités (école, santé…) mises en place par notre ONG au sein de sa communauté. 

Nous ferions mieux d’aider les Français·es avant d’aider les autres 

Nous agissons auprès d’enfants vulnérables dans le monde entier. Nous travaillons avec les enfants les plus vulnérables du monde, ceux qui vivent dans la pauvreté la plus extrême, ceux qui sont abusés, exclus et discriminés, ceux touchés par les catastrophes et déplacés par les guerres. 

La France souffre aussi de problèmes de pauvreté, de violence, d’abus et de discriminations auprès des enfants. Des services d’Etat et des associations œuvrent sur notre territoire pour lutter contre cela.

D’autres pays plus pauvres ou plus instables n’ont pas ces services de protection de l’enfance, c’est pourquoi nous les aidons pour le bien-être des enfants et le respect des droits humains. Car chaque enfant doit avoir le droit à l’éducation, à la santé et à la sécurité, peu importe où il est né et où il vit. 

Vous avez d’autres questions ? Consultez notre FAQ Parrainage

Suivez-nous

Sur instagram