.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Plus de 2 ans après le séisme, Plan International a inauguré 12 nouvelles écoles pour permettre aux enfants du Népal d’apprendre en toute sécurité. Ces nouvelles écoles prennent aussi en compte l’apprentissage des enfants atteints de handicap.

Depuis plus de 2 ans, Plan International Népal agit pour reconstruire les écoles détruites suite au séisme qui a frappé le pays en avril 2015. 12 écoles ont ainsi été inaugurées en avril dernier et accueillent aujourd’hui plus de 3 200 enfants qui peuvent désormais étudier dans des classes équipées de tout le matériel nécessaire. À Dolakha, un des districts les plus touchés, les communautés ont participé activement à la construction de la nouvelle école en offrant leurs terres.

Après le passage du séisme et la destruction des bâtiments de l’établissement, les parents et les membres du conseil de l’école étaient très inquiets pour l’avenir de leurs enfants.

Tirtha Bahadur Shrestha, directeur de l’école se rappelle : « La plupart des parents avaient peur pour l’éducation des enfants et nous demandaient de construire une école plus sûre pour les protéger des prochains tremblements de terre, mais nous ne pouvions pas les rassurer ».

Plan International nous a contactés pour reconstruire une école. Ce nouvel établissement est plus solide et plus sur.

L’ancienne école était construite sur des fondations fragiles et en matériaux de mauvaise qualité : « Plan International nous a contactés pour reconstruire une école. Ce nouvel établissement est plus solide et plus sur. Les enfants avaient hâte de découvrir leurs nouvelles salles de classe ».

Dambar Bahadur Magar, qui a fourni ses terres pour la construction, témoigne : « J’ai offert mes terres pour participer à l’éducation des enfants. La nouvelle école est plus grande et il y a plus d’espace pour jouer et apprendre ».

Lama explique que les équipes de Plan International n’ont pas aidé qu’à la construction des bâtiments : « Une autre partie du projet concerne l’amélioration des capacités d’enseignement et de gestion des membres du comité de l’école et des enseignants. Nous avons plus confiance en nous pour développer pleins de nouveaux projets pour l’école. Cela aurait été impossible sans Plan International ».

Les 12 nouvelles écoles ont été construites pour être accessibles à tous les enfants, y compris ceux atteints d’un handicap. Les toilettes, les salles de classe et la cour de récréation disposent désormais d’accès pour les enfants à mobilité réduite.

Un des collèges construits à Sindhupalchok possède également un dortoir et 2 salles de classes pour les élèves qui ont des difficultés d’apprentissage. Cette école construite par Plan International est la seule du district à être adaptée aux enfants atteints de handicap.

Nirmala, élève en classe de 3ème témoigne : « Mes parents m’ont envoyée dans cette école parce que mon ancienne école était trop loin. Je peux y rester dormir grâce au dortoir ». 

Suivez-nous

Sur instagram