.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

« Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre », déclare Nancy, 24 ans, une jeune paraguayenne qui, pour assurer la pérennité de sa petite entreprise et de ses revenus, a su s’adapter : après avoir commencé à vendre du lait, elle s’est réorientée pour fabriquer et produire du fromage grâce à la formation qu’elle a reçue de Plan International.

Paraguay : à 24 ans, Nancy a déjà lancé son commerce de fromage

Formée à l’entreprenariat par Plan International

Originaire d’une communauté rurale du département de Caaguazú au Paraguay, Nancy parle d’expérience ! En effet, après avoir commencé à vendre du lait, elle a été obligée de changer d’orientation lorsque la salle de traite a fermé. Elle a alors décidé de fabriquer et de vendre du fromage, en utilisant le lait de sa propre vache.

Grâce à la formation qu’elle avait suivie dans le cadre du programme d’insertion professionnelle et d’entrepreneuriat « Sape’a » de Plan International, Nancy avait compris à quel point il est important d’être flexible et prêt·e à s’adapter à de nouvelles situations.

« Lorsque vous construisez un business plan, vous devez toujours avoir plus d’une option de production. Et, bien sûr, évaluer pour chacune leur potentiel de commercialisation, ce qui est essentiel », explique Nancy.

Un programme pour aider les jeunes à assurer leur avenir

Nancy fait partie des 8 000 jeunes qui ont bénéficié du projet « Sape’a » de Plan International, qui a été conçu pour améliorer la situation sociale et économique des adolescent·e·s et des jeunes des communautés rurales du Paraguay.

Selon une étude réalisée par le FNUAP en 2015, 15,5 % des jeunes de ce pays d’Amérique du Sud enclavé ne vont pas à l’école et n’ont pas d’emploi. Et dans ce groupe, 74,1 % sont des femmes. En raison d’un accès limité à la formation dans les zones rurales, du manque de soutien financier pour les nouvelles entreprises et d’une discrimination systématique fondée sur le sexe.

« Sape’a » – qui signifie « Ouvre les yeux » dans la langue autochtone guarani – formalise un partenariat entre Plan International et le ministère du Travail du Paraguay. Il est cofinancé par l’Agence espagnole de coopération internationale (AECID).

Nancy vend du fromage en utilisant le lait de sa propre vache

Apprendre un métier pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille

Dans le cadre du programme, Nancy a appris à réaliser un business plan et à développer les compétences nécessaires pour assurer la pérennité de son activité.

« Pendant la formation, vous apprenez à planifier votre production, à organiser votre temps et à évaluer la qualité des fournitures dont vous aurez besoin. »

Sa petite entreprise de fromage se développant, Nancy peut aujourd’hui subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. « Je suis très heureuse maintenant, car grâce à ce projet, ma qualité de vie s’est beaucoup améliorée », déclare Nancy.

Suivez-nous

Sur instagram