.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

L’émancipation économique des jeunes femmes en Inde reste une liberté dont peu ont l’opportunité, face aux discriminations sexistes, au manque de formations et d’emplois décents et aux inégalités de salaires face aux hommes. Plan International mène depuis 2010 le programme Saksham dans la région de Dehli pour y instaurer un accès équitable des jeunes femmes à l’emploi.

Formation professionnelle des jeunes femmes à l'IT

Plan International France mène depuis 2010 un programme de formation professionnelle et d’accès à l’emploi destiné aux jeunes femmes et, plus généralement, aux jeunes issus de familles défavorisées, dans la région de New Dehli et dans l’Etat himalayen d’Uttarakhand.

Ce projet, réparti dans 6 centres, accueille deux programmes de formations : un programme de formation professionnelle et un programme de formation à l’auto-entreprenariat.

Le programme de formation professionnelle prend en compte les demandes et besoins actuels du marché du travail et dispense ainsi des cours de relations clients, de vente ou encore d’hôtellerie.

Le programme de formation à l’auto-entreprenariat est lui centré sur les objectifs de chacun : études du marché, des opportunités et de la stratégie à adopter y sont réalisées, et sont complétées par des cours de gestion d’entreprise, marketing et finance.

Notre objectif est d’atteindre 60 % de bénéficiaires de sexe féminin pour le premier programme, et 40 % dans le second : pour cela, nous menons un travail de sensibilisation auprès des jeunes femmes vulnérables et leur famille pour gagner leur soutien dans leurs projets, et avons adapté le centre de formation à leurs contraintes : horaires flexibles, garde d’enfants, accès facile, transports,…

En parallèle, nous avons mis en place :

Des résultats très prometteurs

Depuis l’ouverture de ce programme en 2010 :

Alka, bénéficiaire du projet Saksham en Inde

« Avant de rejoindre le centre Saksham, je n’avais pas d’objectifs dans la vie. Je candidatais pour des emplois mais je n’étais jamais embauchée parce que je n’avais pas assez de compétences. Maintenant, je travaille en tant qu’assistante de mode chez Future Group et ma famille et moi sommes très contents de ma situation. »

Témoignage de Anne-Birgitte Albrectsen, Directrice générale de Plan International

Anne-Birgitte Albrectsen, présidente de Plan International a visité le projet Saksham

La Directrice générale de Plan International, Anne-Birgitte Albrectsen a visité ce projet en février 2016 :

 « Le monde traverse une période de grand changement et d’autant plus en Inde – un pays qui progresse à un rythme incroyable. »

Découvrez tous les programmes soutenus par Plan International France pour les droits des filles.

Avec ces changements, il est important que tous les enfants aient accès aux avantages de ce développement afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel et réaliser tout ce qu’ils désirent dans leur vie.

« Ceci est particulièrement important pour les filles, qui sont souvent exclus des opportunités dans la vie et forcés d’entreprendre un chemin qui n’est pas de leur choix. Une fille instruite est une fille autonome qui pourra aider sa famille, la communauté et le pays.

Notre détermination au sein de Plan International est de ne laisser personne derrière. Aucun enfant ne devrait grandir sans qu’on entende sa voix et nous avons une responsabilité collective d’assurer que toutes les voix soient  entendues et écoutées. Les objectifs de développement durable nous donnent une base solide sur laquelle nous pouvons bâtir une vie meilleure pour les enfants d’aujourd’hui et de demain. Nous en avons la possibilité – maintenant – et nous allons la saisir. »

Suivez-nous

Sur instagram