.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

BASE : Accès à la scolarisation des enfants dans les zones à fort défi sécuritaire

Chiffres clés

566 132

personnes sont déplacées dont 310 150 femmes et 295 935 enfants ayant mois de 14 ans dans la région du Centre-Nord.

3 683

écoles sont fermées au Burkina Faso.

590 327 élèves

sont impactés par la fermeture des écoles, dont 281 604 filles.

Contexte

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une crise sécuritaire sans précédent liée aux attentats terroristes et aux conflits intercommunautaires dans sa partie nord. Les attaques dirigées auparavant contre les symboles de l’État se sont propagées aux civils par le biais d’attaques ciblées provoquant des déplacements massifs de population dans tout le pays. Selon le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation, à la date du 31 aout 2021, on dénombrait 1 423 378 personnes déplacées à l’intérieur du pays à travers le pays.

Cette crise s’est complexifiée au cours de l’année 2020 et plus encore aujourd’hui, avec l’avènement de la pandémie de la Covid-19, les inondations, et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Le nombre de personnes affectées et celles dans le besoin a atteint respectivement 5,3 et 2,2 millions exerçant ainsi une forte pression sur les ressources déjà limitées des communautés d’accueil et contribuant à augmenter les tensions et les violences communautaires.

La violation des droits humains, en particulier ceux des personnes les plus menacées, est en pleine croissance, avec une augmentation des violences basées sur le genre.

Objectifs

Permettre un accès inclusif à une éducation de qualité aux enfants déscolarisés locaux et déplacés.

Promouvoir des alternatives d’éducation avec la mise en place de classes accélérées.

Favoriser la résilience des enfants en situation de grande vulnérabilité, des enseignant·e·s et des acteur·rice·s de la communauté éducative, grâce à des mesures spécifiques de prévention et de protection dans les espaces éducatifs et dans la communauté.

Activités et résultats attendus

EDUCATION

  • Réhabilitation des salles de classe et mise en place d’espaces d’apprentissage temporaires.
  • Distribution de kits scolaires et kits de gestion de l’hygiène menstruelle.
  • Soutien aux enfants affectés par les crises pour leur (ré)inscription à l’école.
  • Renforcement des capacités des enseignante·s.
  • Mise en place de programmes d’éducation accélérés.

SENSIBILISATION

  • Sensibilisation des communautés sur l’importance de la scolarisation, notamment celle des filles.

COVID-19

  • Pilotage d’un programme d’apprentissage radiophonique incluant des messages sur la protection des enfants et sur la prévention de la COVID-19, dans les zones où les écoles sont fermées.
  • Dotation de kits d’hygiène pour la désinfection des bâtiments scolaires et des salles de classes.
  • Sensibilisation des communautés sur la COVID-19.
  • Formation du personnel éducatif à l’utilisation de mécanismes de la collecte de données en situation de crise, y compris de données liées à la COVID-19.

 

 

Résultats

  • 26 500 enfants et adolescente·s de 6 à 15 ans ont un accès à une éducation de qualité et sensible au genre dans un environnement protecteur.
  • 900 enfants (dont 50% de filles) bénéficient de modèles d’éducation et d’apprentissage innovants et culturellement adaptés.
  • La résilience des 85 structures d’éducation et des acteurs face à la crise sécuritaire est renforcée.
  • Le projet bénéficie à 31 600 enfants (dont 50% filles) de 6 à 15 ans.

 

Bailleurs

Suivez-nous

Sur instagram