Aller au contenu principal
>

Mali

Depuis 1976, nous aidons les enfants à accéder à leurs droits en santé, éducation et protection, même en situation de crise.
Nos actions sur le terrain

Je suis heureuse d’intégrer l’école plutôt que de devoir travailler sur le marché

Balkissa a 10 ans, elle vit au Mali. Elle n’était jamais allée à l’école et ne savait ni lire ni écrire. Grâce au programme d’apprentissage accéléré de Plan International dans sa communauté, la petite fille a pu être scolarisée. Elle rêve maintenant de devenir infirmière !

Enfants Mali luttent contre excision

Excision au Mali : lutte contre une tradition

Au Mali, la pratique de l'excision est très répandue : 91% des femmes entre 15 à 45 ans sont excisées. Face à ce chiffre alarmant, Plan International intervient depuis 1996 auprès des populations pour les sensibiliser aux dangers de cette tradition et amener le pays à une tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines. Zoom sur notre programme dans 5 régions du Mali.

Madina Bocoum Daff

Lutter contre l'excision au Mali : le combat de ma vie

Madina Bocoum Daff, ancienne coordonnatrice du projet contre l’excision de Plan International au Mali, revient sur son passé et sur les motivations qui l’ont amenée à s’engager pour ce qui a été le combat de sa vie : la lutte contre les mutilations génitales féminines et l’abolition de ces pratiques au sein des communautés maliennes.

Au Mali, c’est à nous les grands-mères de décider si nous excisons nos petites-filles pour perpétuer la tradition

Grand-mère, Alima, 70 ans, est mariée au frère ainé du chef de son village du Mali. Elle a grandi dans un des villages alentours, mais une fois mariée, les filles et les femmes vont traditionnellement habiter là où vivent leurs maris. Aujourd’hui, sa petite fille Awa est en âge d’être excisée. Grâce aux actions de sensibilisation de Plan International, Alima sait maintenant que la pratique est néfaste et peut dire non à l’excision d’Awa. Elle et sa belle-fille témoignent de l’excision pratiquée dans son village sur les petites filles pour « sauver leur virginité et rester fidèle à leurs maris ».

mariam excision mali 2

Mon expérience d’exciseuse et ma reconversion

En Afrique, 92 millions de filles et de femmes de 10 ans et plus ont subi une excision. Mariam, 65 ans, revient sur son passé d’exciseuse au Mali et nous raconte comment Plan International lui a ouvert les yeux sur cette pratique dangereuse.

Quelques chiffres
  • 505
    professeurs formés
  • 61
    écoles construites ou réhabilitées
  • 6 051
    membres de communauté formés à la protection infantile