Aller au contenu principal

Chine : formation et insertion professionnelle des jeunes migrants

Soutenez nos projets sur le terrain

Favoriser l’indépendance financière et sociale des jeunes d’origine rurale, en particulier des jeunes femmes, à la recherche d’opportunités économiques à Pékin, en les formant à la prise en charge des personnes âgées et/ou dépendantes pour les aider à trouver un emploi convenable.  

 

« Mon expérience passée m'a convaincue que l'éducation est le seul moyen de changer la vie de mes filles. » Sumei, jeune femme diplômée du projet

En savoir plus : Contexte | Témoignages |

Chiffres clés
554
jeunes ont suivi la formation
91 %
des diplômé·e·s (soit 505 jeunes) ont obtenu un emploi
2 000
étudiant·e·s et 50 enseignant·e·s ont bénéficié de formation en compétences de vie

Contexte

À Pékin, en 2013, la population des jeunes migrant·e·s issu·e·s des zones rurales de Chine était supérieure à la population des jeunes locaux, mais seulement 22 % d’entre eux et d’entre elles sont diplômé·e·s.

Ces jeunes migrant·e·s sont rarement en mesure de trouver un emploi stable ou convenable et finissent souvent en marge de la société du fait d’un accès limité à des formations professionnelles.

Pourtant, en raison d’une population vieillissante, les opportunités d’emplois dans le secteur des services à la personne sont en expansion en Chine et on évalue la demande du marché à 90 000 travailleurs et travailleuses à Pékin d’ici 2021. Aujourd'hui, 80 % des aides-soignant·e·s à Pékin sont des jeunes migrant·e·s.

40,8 % de ces jeunes migrant·e·s sont des filles. Elles sont plus jeunes que les hommes et sont plus susceptibles d’être exploitées.

Résultats en septembre 2017 :

• Accès à un emploi convenable pour 900 jeunes migrant·e·s vulnérables
• Formation de 554 jeunes aux soins aux personnes âgées.
• Amélioration de la transition entre la formation et l’emploi grâce aux compétences acquises et aux services adaptés : 427 jeunes ont trouvé un travail 6 mois après la fin de la formation.
• Formation complète de 19 enseignant·e·s intégrant la dimension du genre pour que l’égalité entre les filles et les garçons soit respectée.

Exemples d’activités :

• Mise en place d’un réseau d’entreprises avec 20 employeurs qualifiés et sensibilisés à la question de l’accès à l’emploi des jeunes migrant·e·s.
• Organisation chaque année d’un atelier de partage des expériences et des bonnes pratiques avec la participation des partenaires privés et publics.
•  Mise en place d’un réseau d’ancien·ne·s élèves pour accompagner les jeunes qui ont trouvé un emploi et les aider à se maintenir dans cet emploi.
•  Création d’une plateforme numérique pour permettre au réseau d’ancien·ne·s élèves de partager des informations utiles et des opportunités pour les nouveaux et nouvelles élèves.

Budget

591 800 €. 

Plan International France grâce aux dons de la Fondation Chanel et du cabinet d’avocats Gide 

Durée 

42 mois (avril 2016 à septembre 2019)

Lieu 

Pékin, capitale de la Chine

 

Nombre de bénéficiaires

• 900 jeunes migrant·e·s de Pékin, âgé·e·s de 16 à 40 ans, dont 720 femmes soit 80 %. 
• 30 enseignant·e·s des centres de formation.

La Fondation d’Entreprise Chanel et Plan International France

Gide Pro Bono

Nos partenaires

• Fondation Chanel

• Gide
• Beijing Cultural Development Center for Rural Women (BCDCRW)

• institutions spécialisées dans les soins aux personnes âgées et leurs experts, équipes des infirmier·ère·s et des aides soignant·e·s

• centres de formation locaux

 

Faites un don pour nos projets sur le terrain