Aller au contenu principal

Togo : Appui à la réforme du collège

Augmenter les capacités d’accueil des établissements secondaires dans la Région des Plateaux et promouvoir la mobilisation sociale en faveur de la scolarisation des filles et l’égalité de genre au collège.

Le contexte d'intervention de Plan International

La population togolaise connaît une forte croissance démographique (2,6% / an) et une proportion de jeunes élevée (60% des Togolais ont moins de 25 ans).

Depuis 2010, les efforts consacrés au développement de l’éducation ont principalement porté sur l’enseignement primaire et ont permis une nette amélioration des taux d’accès et d’achèvement du primaire.

Poussée par cette croissance, la demande de scolarisation pour le collège s’est accrue.

En plus de capacités d’accueil insuffisantes, la qualité de l’éducation pose problème.

En 2011-12, seulement 38% d’une classe d’âge achevaient le collège. Les professeurs sont trop peu nombreux et mal formés, les programmes scolaires sont surchargés et dépassés, les taux de redoublements et d’abandons sont importants … Les filles sont particulièrement défavorisées et sous-représentées au niveau du collège : si à l’entrée en sixième, on trouve 7 filles pour 10 garçons, elles ne sont que 24% à achever la classe de 3ème contre 45% pour les garçons.

Quelques exemples d’activités

  • Construction de 15 nouveaux collèges pour une capacité totale de 4000 élèves afin d’augmenter les capacités d’accueil des établissements du secondaire dans la Région des Plateaux
  • Equipement de ces collèges
  • Construction de latrines, lave-mains et forages dans ces collèges
  • Mise en place et formation des membres des comités Eau sur la gestion des points d’eau
  • Mobilisation sociale pour l’éducation de la jeune fille dans 200 collèges publics de la Région des Plateaux
  • Sensibilisation des communautés sur l’éducation des filles et l’égalité de genre
  • Mise en place de groupes de promotion de l’éducation des filles dans les communautés
  • Elaboration de chartes communautaires pour la promotion de l’éducation des filles et de projets d’établissement sensibles au genre
  • Formation des enseignants et des chefs d’établissements sur l’égalité de genre, l’éducation inclusive et les méthodes éducatives non-violentes
  • Formation des filles et des garçons sur les compétences de vie (leadership, projet de vie, confiance et estime de soi)

Bénéficiaires :

Ce projet bénéficiera aux 200 collèges publics de la région des Plateaux en termes de mobilisation sociale pour l’éducation de la jeune fille, comprenant au total environ 69 000 élèves dont 25 000 filles.

Lieu :

La région des plateaux

Durée :

3 ans (mai 2014 à avril 2017)

Budget :

2 322 256 €

Faites un don pour nos programmes prioritaires