La League : émancipation des filles par le sport

La League : émancipation des filles par le sport

Chiffres clés

18 millions

de brésilien·ne·s vivent sous le seuil de pauvreté.

4ème pays du monde

en nombre absolu de filles mariées ou vivant avec leur partenaire avant l’âge de 15 ans.

29%

des nicaraguayen·ne·s vivent en dessous du seuil de pauvreté local.

Contexte

Le Brésil, classé au 85ème rang mondial de l’Indice de développement humain, connait de nombreuses injustices et des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes. Les droits des filles et des femmes sont chaque jour menacés. Par exemple, le taux de grossesse chez les adolescentes brésiliennes est d’environ 18%. Il peut atteindre jusqu’à 31% dans certaines communautés. Par ailleurs, les mariages d’enfants, entrainant notamment des grossesses précoces et freinant l’éducation des filles, fonctionnent comme une norme sociale et une pratique très enracinée dans le pays.

Le Nicaragua est l’un des pays les plus pauvres du continent américain. Du fait des normes de genre discriminatoires, 1 fille sur 2 est mariée avant ses 18 ans. A Chinandega, l’une zone d’intervention du projet, le taux de mariage d’enfants est de 70%. Les conséquences de cette pratique sont néfastes, et ont un impact direct sur la santé des filles et des adolescentes. Le manque d’opportunités éducatives accentue ce phénomène : 69% des femmes sans instruction sont mariées avant l’âge de 18 ans, contre 25% de celles ayant suivi un cursus scolaire.

Objectifs

Développer le leadership et l’autonomisation des jeunes brésiliennes et nicaraguayennes issues de communautés défavorisées avec le soutien actif de leurs pères, leurs frères et l’ensemble de la communauté, grâce à la pratique du football.

Promouvoir des valeurs de respect, confiance, esprit d’équipe, leadership, égalité, ou encore résilience, à travers la pratique du football et la dispense de formations.

Lutter contre les mariages et les grossesses précoces au sein des communautés défavorisées brésiliennes et nicaraguayennes.

Augmenter la visibilité des filles dans la sphère publique grâce à des mentors féminins et des réseaux de soutien.

Activités et résultats attendus

Formation professionnelle

  • Création d’opportunités professionnelles pour les jeunes femmes dans le secteur du football et du sport.
  • Formation aux métiers spécifiques du football.
  • Accompagnement pour accéder aux opportunités d’emploi autour du sport et du football.
  • Distribution de bourses.

éducation

  • Formation des filles au football et aux « compétences de vie » dans un environnement mixte.
  • Formation d’un an de football et de compétences de vie.

sensibilisation

  • Sensibilisation à l’égalité de genre.
  • Construction d’infrastructures.
  • Organisation d’évènements pour promouvoir l’égalité filles-garçons.

participant·e·s au Brésil

  • 350 filles de 12 à 24 ans émancipées et formées et 175 garçons sensibilisés et impliqués.
  • 50 filles (sur les 350 participantes) intégrées professionnellement dans le marché du sport.
  • 175 pères et hommes impliqués en binômes aux côtés des filles.

participant·e·s au Nicaragua

  • 265 filles de 12 à 24 ans émancipées et formées et 119 garçons sensibilisés et impliqués.
  • 44 filles intégrées professionnellement dans le marché du sport.
  • 150 pères et hommes impliqués en binômes aux côtés des filles.

Découvrez le programme La League

Suivez-nous

Sur instagram